Quel logiciel de caisse choisir ?

logiciel de caisse
Le programme de votre terminal de vente est un outil primordial quant à la réussite d’un commerce et ce peu importe sa taille. Si l’offre est importante, il en est parfois plus difficile de faire le tri. Alors comment bien choisir le programme qui permettra d’accroître la productivité d’une entreprise et de faciliter ses ventes ?

Choisir en fonction de ses besoins

Un logiciel de caisse comporte deux principales fonctionnalités. La première étant portée sur la gestion de l’entreprise, comme les fiches clients, les stocks, les commandes etc. La seconde est l’interface qui sera utilisée sur les systèmes d’encaissement et servira donc à la vente directe auprès du client.

Ce sont ces deux aspects qu’il faudra prendre en compte lors du choix de votre software. En effet, un gérant de bar aura par exemple besoin de pouvoir prendre les commandes à distance du terminal de vente, à travers l’utilisation d’un smartphone ou d’un iPad. Au contraire, un tenant de supérette n’en aura pas l’utilité. C’est pourquoi il faut tout d’abord bien déterminer ses besoins avant de choisir l’outil y répondant.

Ergonomie et mises à jour du software d’encaissement

Lors du choix du software pour votre entreprise, il sera important de prendre en compte l’ergonomie de son interface. En effet, si les fonctionnalités du programme sont importantes et doivent correspondre à vos besoins, il faut aussi que celles-ci soient intuitives et fluides. La productivité s’en ressentira, ainsi que votre rapport au client. Par exemple, une annulation rapide, au lieu de devoir recommencer le ticket à zéro de façon fastidieuse.

De même, il sera important que l’outil que vous choisirez soit mis à jour régulièrement. Que ce soit aux yeux de la loi et notamment l’évolution des taxes sur les produits de consommation, qu’au niveau de l’interface et de ses possibles bugs, il faut vous être assuré d’un suivi régulier et de qualité de la part de l’éditeur.

Choisir selon votre budget

Bien sûr, le budget que vous déciderez d’allouer à l’achat de votre outil déterminera également votre choix. Il n’est pas forcément bon de vous ruer sur le software le plus cher en pensant que ce sera forcément le meilleur. Vous vous retrouverez sûrement avec un outil ayant des fonctionnalités ou options dont vous ne vous servirez pas et vous embrouilleront plus qu’autre chose. La simplicité et l’ergonomie valent souvent mieux.

Enfin, pensez à regarder dans le détail ce que comprennent les offres proposées par les éditeurs. En effet, il faut aussi prendre en compte le coût des éventuelles maintenances, assistances techniques par téléphone ou encore mises à jour.

Comment choisir son mobilier de bureau professionnel ?
Se démarquer de la concurrence grâce à de beaux dossiers personnalisés